code couleur CODE COULEUR HTML & CONSEILS COLORIMETRIQUES
 
> Cheveux

Les couleurs de cheveux
> Blond blonde
> Châtain
> Roux rousse
> Brun brune
> Noir
> Gris
> Autre



 
CODE COULEUR > Cheveux
Signification et préjugés
SIGNIFICATION ET PREJUGES

Scientifiquement parlant, la couleur des cheveux est due à la pigmentation des follicules pileux. Elle est déterminée par l’eumélanine et la phéomélanine, qui sont deux types de mélanine. La première colore les cheveux des nuances de brun au noir, selon son dosage, tandis que la deuxième les teinte de roux. Si la première est faiblement concentrée, elle peut faire aussi pousser des cheveux blonds. Toutefois, c’est également elle qui couvrira d’argent les cheveux, allant jusqu’à leur offrir cette teinte dite « poivre et sel » qui sied à merveille aux uns et un peu moins aux autres. De tout ceci il ressort l’essentiel pour le commun des mortels et surtout des coiffeurs, à savoir que la couleur des cheveux est classifiée en 8 déclinaisons officielles qui sont : le noir, le brun, l’auburn, le châtain, le roux, le blond vénitien, le blond, le blanc.

Selon les observations, la couleur noire est la plus répandue dans le monde. Mais ces teintes se réchauffent au fur et à mesure que l’on passe par exemple du sud de la Méditerranée à l’Europe de l’est, avec des pays scandinaves plutôt marqués par des chevelures claires. Mais il existe des procédés naturels ou chimiques qui ont permis de tout temps et à tous, de transformer la couleur de leurs cheveux. Les Égyptiennes utilisaient déjà le henné, tandis que les romaines et les grecques procédaient avec des pigments naturels, des argiles, de la cendre, des sels de cuivre, de plomb, de brou de noix. Au fil des siècles les cheveux ont conservé leur rôle de parure, ornant les visages de leurs couleurs et de leurs assemblages, leurs coupes, leurs balayages, leurs brushings. Sauvages ou domptés, courts ou longs, ils font partis de la personnalité de chacun.

Dans l’imaginaire collectif, la couleur des cheveux fait l’objet de nombreux préjugés et idées reçues. Ainsi les brunes seraient incendiaires, les blondes gourdes, les rousses sulfureuses. Quoi qu’il en soit, avéré ou non, il semble que statistiquement, les blondes font toujours autant se retourner les hommes tandis que les brunes s’échinent à ne pas compter pour des prunes et que les roux ont cette aura de petit garçon bien éduqué qui mettra des années à les quitter. Il y a ceux aussi qui osent le changement radical, passant de brun à blond, ou l’inverse, de noir à blanc, de blond à gris, toutes sortes de combinaisons étant possibles. Il y a aussi ceux qui laissent faire la nature, ou plutôt le temps, sans pour autant perdre leur brillance. Le soleil est également un facteur « blondissant » puisque chaque été, entre ses rayons et le sel de la mer, petits et grands voient leur tête s’égayer de quelques mèches plus claires.
CODE COULEUR > Cheveux



 
PREJUGES - LISSEUR CHEVEUX - CALVITIE - COPYRIGHT © CODE COULEUR - CONDITIONS D'UTILISATION